• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Être belle pour le mariage

Sur mes ongles de mains, j’ai demandé à une spécialiste de poser un vernis avec des couleurs vives. J’avais même apporté la tenue qui devait être accordée à ce maquillage. Cette robe a un imprimé inspiré des affiches des années 1950 pour des destinations de rêve comme Hawaï ou Tahiti. Tout en légèreté, elle a une coupe Empire, mais des bretelles fines remplacent les manches bouffantes. D’une longueur moyenne, elle s’arrête juste au-dessus des genoux, quand je suis debout. Dans les tons roses et bleus, elle peut aussi s’associer avec du vert et du jaune. Je l’ai choisie en référence au voyage que les mariés ont prévu pour leur lune de miel. Ils ont demandé à ce que les invités posent une participation financière sur un compte.

Je savais que Belinda et Michel voulaient partir loin, là où les plages ne sont qu’en sable fin, où la température de l’air est si douce, que même les nuits sont agréables. De plus, ils ont habité ensemble plusieurs années avant de se marier, et ils possèdent déjà des assiettes et des plats, un cuiseur à vapeur et un robot multifonctions. Ils avaient emménagé dans une grande maison, située au milieu d’une propriété si grande, que j’ai mis deux heures à en faire le tour. J’avais participé à la mise en place de la décoration avec Anna, la sœur de Belinda. C’est à cette occasion qu’elle m’a expliqué qu’elle avait eu recours à un prêt privé, car elle avait demandé à ce que son crédit soit augmenté. Nous connaissions toutes les deux assez le couple pour leur créer des ambiances qui leur plairaient sûrement. Cependant, quelques retouches ont été faites à la demande de la future mariée. 

En effet, dans la salle de réception où la fête de leur mariage serait donnée, les luminaires étaient de très mauvaise qualité. L’aménagement de leur nouvelle maison poussa mon amie vers une solution qu’elle n’avait pas encore envisagée. Elle pouvait recevoir tous les convives sous son propre toit si elle agençait différemment ses pièces. Avec la magnifique terrasse et une tente de grande taille, qu’elle louerait, l’extérieur pouvait être le lieu où nous mangerions. Si le temps tournait à la pluie, tous les convives rentreraient à l’intérieur et une piste de danse pouvait être prévue, dans le grand salon. Finalement, quand la pose de mon vernis fut terminée, j’avais raconté à l’esthéticienne toutes les étapes préparatoires à l’union de mon amie.

À propos de l’auteur :

author

Étudiante en psychologie à l’université, j’ai ouvert ce blogue au départ pour un travail de session mais ce blogue s’est vite transformé en véritable passion. Dorénavant, vous pouvez me lire au quotidien: non seulement sur mes réflexions liées à mes études mais aussi sur mon quotidien. J’y parle de quoi? Eh bien, de tout et de rien : histoires de famille, immobilier, mode, sport, tourisme et j’en passe. Parce que oui, il y a tellement à parler et à partager. C’est là toute la beauté de la vie non? Bienvenue dans mon espace en ligne.