• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une maniaque de la propreté

Une maniaque de la propreté - Nancy Crisler

Étant fille unique, j’ai eu la chance d’avoir une mère extraordinaire. Une mère qui était une femme au foyer, car mon père ne voulait pas qu’elle travaille. Donc, elle passait la journée à s’occuper de la maison en faisant attention à bien organiser sa journée. Elle commençait par le ménage, la vaisselle, la cuisine, et même la lessive. Elle n’avait jamais eu besoin d’aide, mais par contre, elle m’apprenait comment s’y prendre, c’est là que j’ai acquis une bonne base qui a facilité la réalisation de mes tâches ménagères actuelles. Maman est toujours une maniaque de la propreté et du rangement. Ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est de voir la maison brillée, bien rangée et parfumée. Elle ne s’arrête que lorsqu’elle est satisfaite du résultat. C'est pourquoi elle n’a jamais voulu d’aide-ménagère chez nous. D’après-elle, ce serait une perte de temps et d’argent d’engager une femme de ménage, qui ne pourra pas satisfaire correctement ses attentes, et surtout, qui l’obligerait à tout refaire après. À part le ménage, elle adore cuisiner, surtout les plats traditionnels dont mon père raffole, comme le poulet sauce aigre-douce, ou encore les côtes de bœuf accompagnées de travers de porc sauté, avec du gingembre et d’ail. Quant à moi, je prenais aussi part aux tâches ménagères. Ainsi, je m’occupais souvent de la lessive lorsque je n’avais pas cours. Bref, c’était surtout quand je suis entrée à l’université que ma mère a engagé une femme de ménage pour l’aider avec les linges sales. Mais malgré cela, ma mère trouve toujours quelque chose à faire et ne s’en plaint jamais, même avec les affaires de papa qui traînent partout. Et parfois, on la trouve tellement épuisée, qu’on en a un peu honte, mais elle ne dit pas un mot qui laisserait croire à une plainte. Actuellement, comme je ne suis plus à la maison, pour le mercredi après-midi, elle se réserve pour son bien-être à elle. Et comme toutes les femmes, elle aime bien s’occuper de son corps et de son apparence, malgré le fait qu’elle reste souvent à la maison. Et pour cacher ses rides, en ce moment, elle fait des séances de rajeunissement avec des injections au juvederm montreal. Tout ça pour dire qu’une femme, qu’elle soit bureaucrate ou femme au foyer, a toujours de la valeur et être une maman est un travail à plein temps, mais c’est le plus beau métier qu’une femme puisse exercer.

À propos de l’auteur :

author

Étudiante en psychologie à l’université, j’ai ouvert ce blogue au départ pour un travail de session mais ce blogue s’est vite transformé en véritable passion. Dorénavant, vous pouvez me lire au quotidien: non seulement sur mes réflexions liées à mes études mais aussi sur mon quotidien. J’y parle de quoi? Eh bien, de tout et de rien : histoires de famille, immobilier, mode, sport, tourisme et j’en passe. Parce que oui, il y a tellement à parler et à partager. C’est là toute la beauté de la vie non? Bienvenue dans mon espace en ligne.